PNDG

Actualités propres au Parc Naturel de Gaume

Bail à ferme : soirée-conférence

Le bail à ferme – Tout ce qu’il faut savoir sur la législation en vigueur pour la location de ses terres agricoles

Dans le cadre de son cycle de conférences sur le Bail à Ferme en Wallonie, l’association des propriétaires ruraux privés de Wallonie (NTF) présentera cette législation à l’attention des bailleurs de terres privés.

Il s’agira d’une présentation générale s’adressant aux personnes qui n’auraient pas encore eu l’occasion de disposer des informations de base en la matière après les dernières réformes de 2020.

☑️Comment savoir si on a un bail à ferme ?
☑️Quels sont les différents types de baux possibles ?
☑️Quelles sont les démarches qui incombent au propriétaire ?
☑️Quel montant de location peut-on demander ?
☑️Que deviennent mes terres durant le bail à ferme ?
☑️Le bail peut-il changer de main ? Que devient-t-il en cas de décès ?

Quand : le mardi 7 mai à 18h30

Lieu : Le Parc – Tiers-lieu – Rue Camille Joset, 1A – 6730 Rossignol

Renseignements : info@leparc-tierslieu.be

Prix : entrée gratuite

Inscription en ligne via notre conciergerie : https://conciergerie.leparc-tierslieu.be/produit/bail-a-ferme-tout-savoir/

Pack Biodiversité 2024 – Commande d’arbres fruitiers et haies

Vous souhaitez planter un verger fruitier, vous aimeriez entourer votre jardin d’une haie vivante et colorée, accueillante pour la biodiversité mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre ?  Vous voulez faire une fleur à la nature mais vous avez besoin d’informations ? Alors, le Pack Biodiversité est fait pour vous !

Le Parc Naturel de Gaume et les Pépinières La Gaume proposent le Pack Biodiversité pour promouvoir la plantation de fruitiers hautes tiges et de haies, et ainsi enrayer l’érosion de la biodiversité que la Planète et nos régions connaissent actuellement.
Vu les productions actuelles, les quantités de fruitiers disponibles par variétés sont limitées. Dès lors, la commande groupée est organisée plus tôt que d’habitude. Il sera toujours possible de commander jusqu’au 1e septembre 2024, alors sans garantie de disponibilité des variétés demandées.

Clôture des commandes de fruitiers :
le 30 juin 2024 avec garantie de variétés
le 1er septembre 2024 sans garantie de variétés

Clôture des commandes de haies :
le 1er septembre 2024

Retrait des plants : le 23 novembre 2024 à Breuvanne entre 09h00 et 12h00. Un mail vous sera adressé quelques jours auparavant pour vous indiquer toutes les modalités pratiques de la livraison.

Le Parc naturel de Gaume vous conseille et vous accompagne tout au long du processus, il vous aide à obtenir la prime « plantations » de la Région Wallonne ce qui rend un verger et une haie presque gratuits ! Contactez-nous !


Liste des documents 

2024_03_15_consignes_liste_variétés

20240308_bon_comm_fruitiers_vf

Pack biodiversité 2024

Contact 

Commandes, paiement et retrait :

Pépinières La Gaume : espacesverts@pepiniereslagaume.be
063/44.00.81

Conseils et primes :

Parc naturel de Gaume :  a.leger@pndg.be
0479 / 43.74.19

La taille d’entretien du verger palissé : atelier

[Cet atelier est déjà COMPLET : mais n’hésitez pas à nous laisser vos coordonnées. En cas de désistement, nous vous contacterons en priorité]

La taille d’entretien du verger palissé » atelier-école par Benjamin Cerisier et Christophe Poirson du CRAW à Gembloux, spécialisés en arboriculture fruitière

🌳 L’objectif du jour sera d’entretenir les vergers conservatoires palissés de la commune de Rouvroy afin d’assurer la sauvegarde des anciennes variétés fruitières de la région. Ces vergers sont des collections de variétés de pommes (verger conservatoire de Rouvroy) et de poires (verger conservatoire de Torgny) qui ont été prospectées dans le coin.

🌳 Ces vergers demandent une taille d’hiver et une taille d’été mais aussi un entretien du sol. Cet atelier permettra de réaliser la « taille d’hiver courte » et « la taille d’hiver trigemme ». Nous reverrons ensemble un peu de botanique et d’anatomie fruitière ainsi que les différentes formes fruitières les plus courantes. Prenez donc vos sécateurs manuels, vos râteaux, binettes et pelles ainsi que des vêtements adaptés aux conditions météos du jour ainsi que votre pique-nique.

Quand : le mardi 26 mars de 9h à 13h

Lieu : Verger conservatoire de Rouvroy, près de la Maison de Repos et de Soin, Quartier des Ouyêlis 10 à 6767 Rouvroy

PAF : gratuit

Informations : Anne Léger : a.leger@pndg.be 0479/437 419

Inscriptions préalable indispensable: COMPLET

Organisation : Parc naturel de Gaume et Diversifruits asbl

Festival Nature de Rouvroy – du 5 au 7 avril 2024

Le Festival International Nature Namur s’exporte à Rouvroy pour une nouvelle édition, et le Parc naturel de Gaume s’associe !

Le Festival International Nature de Namur est un rendez-vous pour les passionnés de nature. Pour cette nouvelle édition de sa délocalisation, de multiples activités vous sont proposées : expositions, ateliers divers, balades, projections de films, concours photos, …
Au programme :

🌱 VENDREDI 5 AVRIL :
18h30 : vernissage des expositions + verre offert
19h30 : Films du Festival Internaitonal Nature Namur (gratuit)

🌱 SAMEDI 6 AVRIL :
9h00-12h00
– Atelier four à pain à Lamorteau : réalisation de tarte à pâte levée et cuisson dans le four à pain de Lamorteau

10h00-12h00 – BALADE GUIDÉE  – Microcosmos : la vie d’une prairie fleurie Vincent Louwette, du Réseau Nature de Natagora nous guidera à la découverte de la biodiversité qui s’épanouit au cœur d’un champ de fleurs. Cet univers nous livre ses secrets : les discussions entre les plantes, les échanges entres les insectes, la chasse d’un oiseau, la survie d’un petit mammifère, sont les mystères cachés et discrets qui se livreront à nous lors de cette activité.

Une organisation du Parc naturel de Gaume, de la Commune de Rouvroy et du Réseau Nature de Natagora

12h15 – 12h 30 : À l’issue de la balade : semis de la prairie fleurie et échanges de plantes

14h00-17h00 :
– Atelier Herboristerie : Utilisation et distillation des hydrolats par Permapunk
– Construction collective d’un nichoir à muscardin avec Guy Veriter
– Vannerie collective autour de la parcelle fleurie par Van D’ouest (Françoise Bosquet)
18h00 :
– Ballade contée avec Christian Scheubroeck. Gratuit pour les enfants. Accessible à tout le monde, landaus y compris (3,4km)
19h00 :
– Restauration locale par la Halle de Han sur réservation (assiette gaumaise ou assiette végétarienne) – réservation jusqu’au 23 mars !

🌱 DIMANCHE 7 AVRIL :

9h00-12h00 :
– Cosmétique maisons (huile de préparation au soleil et sérum hydratant à l’acide hyaluronique) par Psychéstore.be
– Un pas vers la laine feutrée en mimétisme avec l’Arbre avec Elise Claudot
– Cueillette plantes sauvages et champignons avec Bernadette Delit et Philippe Guissard
13h30-15h30 :
– Découvrez les secrets du RAVeL : jeu de piste sur le circuit des Flâneries. En autonomie, grâce à une feuille de route, découvrez les secrets du RAVel et les nouveaux panneaux rédigés dans le cadre du PCDR de Rouvroy. Les participants gagneront une surprise culinaire à déguster au ROx (jusque 17h30) ! Promenade de type familial d’environ 3,6 km sur le RAVel Accessible aux PMR, poussettes, vélo et trottinettes.
Départ libre au Rox entre 13h30 et 15h30. Venez cherchez la feuille de route au stand situé dans le hall d’entrée.
14h00-17h00
– Atelier LandArt avec Benoit de Seille, Marie-Claire Matthieu et Virginie de Ruette

17h00 : Avec la participation du Parc naturel de Gaume – Conférence « Le frelon asiatique, un insecte qui va piquer votre curiosité » par Jean-Luc Rennenson (gratuit)

🌱 LUNDI 8 AVRIL :
Expositions toute la journée

🌱 MARDI 9 AVRIL :
Journée consacrée aux écoles

PRIX : 5€/atelier + un verre offert. Réservation ci-dessous. Places limitées!
Les expositions, films et conférences sont gratuits.

🌱 COUCOURS PHOTOS :
Exposez vos photos durant la durée du Festival

Thématique : Symbole de la nature en Gaume
Concours ouvert à tout le monde jusqu’au 18 mars
Envoyez vos photos (max. 3 par personne, en résolution 300 dpi) via WeTransfer à l’adresse anais@rox-rouvroy.be
Merci de mentionner votre nom, prénom et n° de téléphone dans la section « message »

🌱 INFOS & INSCRIPTIONS : https://rox-rouvroy.be/

Offre d’emploi : chargé(e) de mission « Economie – Conseiller.ère Inissi »

Créé en 2014, le Parc naturel de Gaume (PNdG) couvre 10 communes dans le sud de la Province de Luxembourg. Acteur du développement rural, notre Parc travaille au service du territoire et agit dans les domaines de l’environnement, l’agriculture, l’économie, l’aménagement du territoire, l’énergie, le tourisme, etc.
Le Parc naturel de Gaume (PNDG) a entre autres missions, celle de stimuler le développement économique local. Il offre aujourd’hui des services aux entrepreneurs (porteurs de projet, TPE, Indépendants, ASBL) sous diverses formes (locations de bureaux, salles de réunion, animation et accompagnement personnalisé).

Cette offre d’emploi s’inscrit dans le cadre de l’élargissement de l’offre de services du PNdG à travers le développement du nouveau dispositif Inissi de soutien aux entrepreneurs gravitant autour des GAL wallons (Groupes d’Action Locale financés par le programme européen Leader).
Au départ des GALs wallons et à travers ses missions d’information, d’orientation, de mise en relation et d’animation des entrepreneurs, le dispositif vise à réduire le sentiment d’isolement de nos entrepreneurs locaux lié à l’éloignement des centralités économiques en favorisant l’échange et les partenariats

Le dispositif Inissi est actuellement entré dans une phase de test sous la forme d’un projet pilote d’une durée d’un an (2024) et financé selon le système de financement au livrable piloté par Wallonie Entreprendre (WE). Le projet pilote a pour objectifs d’expérimenter le dispositif Inissi sur une échelle réduite correspondant aux GAL de la province de Luxembourg et d’évaluer sa capacité à être déployé à l’ensemble des 21 GAL wallons.
Dans ce contexte, le Parc naturel de Gaume recherche un.e Chargé (e) de mission « Economie – Conseiller.ère Inissi» qui travaillera à la mise en œuvre du projet pilote et du dispositif Inissi à travers l’accompagnement d’entrepreneurs locaux dans le développement de leur projet et/ou nouvelles activités.

Descriptif de la fonction

Le Parc naturel de Gaume vous propose de vous investir dans un projet inédit et ambitieux qui vise à déployer un dispositif d’accompagnement dédié aux entrepreneurs des territoires ruraux et qui permettra de valoriser les ressources locales. Les dynamiques générées par ce nouvel outil seront productrices de liens humains entre entrepreneurs et stimuleront la création d’emplois locaux non délocalisables.

Du fait de la volonté du dispositif Inissi de s’intégrer dans l’écosystème entrepreneurial wallon à travers une approche partenariale, vous bénéficierez également d’une opportunité unique de renforcer votre réseau tant auprès des entrepreneurs locaux que vous accompagnerez qu’auprès des milieux économiques wallons avec lesquels vous serez amenés à collaborer.

Vous travaillerez au sein d’une équipe pluridisciplinaire dans une ambiance conviviale et constructive et en étroite collaboration avec notre chargé de mission économie et finance locale et les équipes en charge du Tiers-Lieu. Vous serez également amené à collaborer avec les équipes de Wallonie Entreprendre (WE) et des GAL wallons membres du projet pilote. Vous participerez également à l’élaboration de partenariats avec les opérateurs d’accompagnement publics tels que les SAACE, CEEI ou agences conseil. Vous contribuerez également à l’implémentation d’un système ERP Odoo (y inclus site Web) en collaboration avec les consultants missionnés.

Vous profiterez d’une réelle autonomie dans votre travail et vous serez invité.e à prendre de nombreuses initiatives en travaillant en bonne intelligence avec vos collègues.

Plus précisément, vous serez en charge des missions suivantes en étroite collaboration avec notre chargé de mission économie et finance locale:

•  Réalisation des actions préparatoires à la mise en œuvre du dispositif et à son évaluation :

> Elaboration de l’organisation, de la gouvernance ainsi que du cadre partenarial et contractuel

> Elaboration de la stratégie de test du dispositif (y inclus son plan de test)

> Elaboration des programmes d’information et d’orientation, de mise en relation et d’animation des entrepreneurs

> Implémentation du système ERP et du site Web

•  Mise en œuvre du dispositif Inissi sur le territoire du projet pilote :

> Exécution de campagnes de communication et de prospection d’entrepreneurs

> Préparation et mise en œuvre des programmes d’information et d’orientation des entrepreneurs (entretiens individuels et séances collectives)

> Préparation et mise en œuvre des programmes de mise en relation et d’animation des entrepreneurs (évènements de réseautage et workshops spécialisés/techniques, tests usage et marché rapide)

> Documentation de l’accompagnement fourni aux entrepreneurs à travers des livrables conformes aux exigences et canevas WE, dépôt sur la plateforme WE et suivi des livrables

> Exécution du plan de test

> Identification des défaillances/faiblesses et mise en œuvre des actions correctrices requises

•  De façon transversale:

> Participation à la gestion de l’administration du projet : rédaction de convention, de rapport d’activités…

> Participation à la gestion du budget : respect du cadre budgétaire, timesheet, demande d’offres, etc.

> Participation aux réunions d’équipe et aux activités menées par le Parc naturel de Gaume

Profil

• Diplôme à orientation économique, d’études supérieures universitaires ou non, master ou baccalauréat
• Connaissance du monde économique wallon & affinités avérées pour les dynamiques de développement local et l’accompagnement d’entrepreneurs. Toute expérience dans le monde de l’entrepreunariat wallon et/ou dans le domaine du conseil aux entreprises, de l’animation économique constitue un atout
• Capacité à fonctionner seul·e en autonomie comme en équipe
• Orienté.e résultats avec des capacités commerciales
• Capacité d’analyse, de synthèse et de communication (dont prise de parole en public)
• Ouverture d’esprit, curiosité et envie d’acquérir de nouveaux apprentissages
• Informatique : bonne connaissance de la suite Office. La connaissance de l’outil Odoo est un atout
•  Intérêt pour la stratégie globale des GAL et leurs projets transversaux
• Connaissance du néerlandais et anglais est un atout
• Permis de conduire B et véhicule

Contrat

• Régime de travail : temps plein de jour (38h/semaine) – CDI (financement garanti jusqu’au 31/12/2024 – possibilité de prolongation en cas de succès du projet pilote)
• Salaire : en fonction des barèmes de la Région wallonne – Remboursement des frais de mission – Double pécule de vacances, prime de fin d’année et assurance groupe – Possibilité de télétravail
• Lieux de travail: bureau du Parc naturel de Gaume, rue Camille Joset 1A, 6730 Rossignol – Déplacements sur le territoire de la province de Luxembourg également à prévoir en fonction des besoins
• Date d’entrée en fonction : dès que possible

Modalités pratiques

• Pour être valable, votre candidature doit nous parvenir avant le 4 mars 2024
• Un dossier complet : C.V. et lettre de motivation doit être envoyé par mail à l’adresse suivante : contact@pndg.be. Envoi sous format PDF – 1 seul fichier, reprenant la lettre de motivation puis le CV et nommé « NOM-prénom-Inissi »
• Procédure de sélection : après une phase de sélection sur dossier, les candidats sélectionnés seront conviés pour un entretien oral

Le Parc naturel de Gaume engage un.e chargé(e) de mission « Tourisme »

Créé en 2014, le Parc naturel de Gaume (PNdG) couvre 10 communes dans le sud de la Province de Luxembourg. Acteur du développement rural, notre Parc travaille au service du territoire et agit dans les domaines de l’environnement, l’agriculture, l’économie, l’aménagement du territoire, l’énergie, le tourisme, etc.
Dans le cadre de ses nombreuses missions, le PNdG est en train de lancer deux nouveaux projets Interreg :
• Le projet Interreg « Sous nos pieds » visant à valoriser le patrimoine géologique, industriel et minier dans le cadre du Programme européen Interreg VI Grande-Région.
• Le projet Interrreg « Ardenne Tourisme Lab » visant à accompagner le secteur du tourisme dans un processus d’innovation dans le cadre du Programme européen Interreg VI France-Wallonie-Vlaanderen.

Afin de mener à bien les deux projets de valorisation touristique, le Parc naturel de Gaume recrute un.e chargé(e) de mission « Tourisme ».

Descriptif de la fonction

Vous travaillerez au sein d’une équipe pluridisciplinaire dans une ambiance conviviale, constructive et en étroite collaboration avec notre coordinateur de projets européens. Vous serez également amené(e) à collaborer avec les partenaires opérationnels et méthodologiques des projets.
Vous serez responsable de la mise en œuvre du projet selon les missions déléguées, de la réalisation des actions convenues avec les collaborateurs et de l’atteinte des objectifs des deux projets.

1. Projet Interreg VI-A Grande-Région « Sous nos pieds »
En collaboration avec des partenaires wallons, français, luxembourgeois et allemands, les musées miniers de Musson (4mh) et d’Halanzy (la Mine Hier) le projet vise à valoriser le patrimoine géologique, industriel et minier de la Grande Région.

Pour le territoire du PNdG, les missions du projet sont les suivantes :
•  L’inventaire des sites géologiques dont les sites liés à l’exploitation minière et leur patrimoine, sur base de l’inventaire initié au préalable sur le territoire du Parc naturel (état des lieux, aspects historiques, cartographies, etc.) ;
•  La mise en place de projets de réalité augmentée et de réalité virtuelle pour valoriser le patrimoine minier d’Halanzy et Musson ;
•  La création et l’aménagement de 2 parcours pédestres sur le thème du patrimoine minier ;
•  Le développement d’outils pédagogiques et de sensibilisation pour tous publics qui seront mis en place sur le territoire transfrontalier ;
•  La diffusion des connaissances à travers le développement de projets participatifs et de vulgarisation.

2. Projet Interreg VI France-Wallonie-Vlaanderen « Ardenne Tourisme Lab »

En partenariat avec des acteurs wallons et français de l’enseignement et du tourisme, ce projet vise à guider le secteur du tourisme et des loisirs vers une innovation ouverte, répondant ainsi aux défis du développement durable et à l’établissement d’une culture d’innovation au sein du tourisme ardennais.
Pour le territoire du PNdG, les missions du projet sont les suivantes :

•  Sensibilisation des acteurs et habitants à l’innovation (Eductours et conférences inspirantes).
• Création et animation d’un challenge annuel de l’innovation ardennaise et d’un évènement « design sprint ».
•  Création d’ateliers thématiques d’innovation ouverte et accompagnement à l’expérimentation.

De manière transversale, le chargé de mission assurera la gestion administrative, budgétaire et financière des deux projets (rapports d’activités, comités d’accompagnement, engagement des dépenses et suivi du budget), etc. Il participera également aux réunions d’équipe et aux activités menées par le PNdG.

Profil 

• Bachelier ou Master dans le domaine du tourisme ;
• Sensibilité aux enjeux des territoires ruraux, aux projets de développement durable, au secteur de l’innovation et du tourisme, etc. ;
• Qualités requises : autonomie, rigueur, sens de l’organisation et de l’initiative, esprit de synthèse et d’analyse, qualités relationnelles et rédactionnelles, travail en équipe, goût affirmé pour le travail de terrain, etc. ;
• Bonne maîtrise des outils informatiques ;
• Permis de conduire B et véhicule personnel indispensables.

Contrat

Régime de travail : temps plein de jour (38h/semaine) – CDI limité à la fin des subventions
Salaire : en fonction des barèmes de la Région wallonne – Remboursement des frais de mission – Double pécule de vacances, prime de fin d’année et assurance groupe – Possibilité de télétravail
Lieux de travail : bureau du Parc naturel de Gaume, rue Camille Joset 1A, 6730 Rossignol. Déplacements à prévoir sur l’entièreté du territoire du Parc naturel et de la Grande Région
Date d’entrée en fonction : dès que possible

Modalités pratiques

• Pour être valable, votre candidature doit nous parvenir avant le 26 février 2024
• Un dossier complet : C.V. et lettre de motivation doit être envoyé par mail à l’adresse suivante : contact@pndg.be. Envoi sous format PDF – 1 seul fichier, reprenant la lettre de motivation puis le CV et nommé « NOM-prénom-Tourisme »
• Procédure de sélection : après une phase de sélection sur dossier, les candidats sélectionnés seront conviés pour un entretien oral

Le Parc naturel de Gaume engage un.e chargé(e) de mission « Aménagement du territoire » Parc national de la Vallée de la Semois

Créé en 2014, le Parc naturel de Gaume (PNDG) couvre 10 communes de la Province de Luxembourg. Acteur du développement rural, notre Parc travaille au service du territoire et agit dans les domaines de l’environnement, l’agriculture, l’économie, l’aménagement du territoire, l’énergie, le tourisme, etc. Dans ce cadre, il est à l’initiative, avec le Parc naturel de l’Ardenne méridionale, de la création récente du Parc national de la Vallée de la Semois (PNVS), couvrant près de 29 000 hectares et s’étendant de la commune de Tintigny jusqu’à Vresse-sur-Semois. Le Parc national vise à assurer la protection et le développement durable des écosystèmes naturels et paysagers.
Afin de renforcer son équipe, le Parc naturel de Gaume recrute un chargé(e) de mission « Aménagement du territoire » pour travailler sur les missions du Parc national de la Vallée de la Semois.

Descriptif de la fonction

Vous travaillerez au sein d’une équipe pluridisciplinaire dans une ambiance conviviale, constructive et en étroite collaboration avec le coordinateur du projet PNVS.

1. Mise en place d’un outil de gestion urbanistique du Parc national de la Vallée de la Semois . Si le périmètre du Parc national est constitué en majeure partie de zones naturelles, il existe néanmoins aux abords du Parc national et dans les enclaves, des zones urbanisées et urbanisables. Ces zones bâties présentent un manque de cohérence au niveau de l’aménagement du territoire et très peu d’aménagements liés à la protection de la biodiversité. Malgré tout, ce sont des lieux de passage pour les habitants et les visiteurs du Parc. Il est donc important de préserver les villages et d’améliorer les abords des zones commerciales et d’activités afin de les rendre agréables au regard et accueillants pour la biodiversité.

Missions :
– Réalisation d’un diagnostic préparatoire : état des lieux des outils de gestion existants, échanges avec communes, acteurs, citoyens, entreprises, etc., choix des sites à aménager, etc. ;
– Création de l’outil urbanistique ;
– Mise en application de l’outil et création d’aménagements paysagers.

2. Trame noire : lutte contre la pollution lumineuse, amélioration de la connectivité nocturne, création d’une réserve internationale de ciel étoilé (RICE) au sein du Parc national de la Vallée de la Semois.  La pollution lumineuse nuit gravement à la biodiversité et modifie la composante nocturne de l’environnement qui, en conséquence, impacte les comportements, les rythmes biologiques et les fonctions physiologiques des organismes vivants, ainsi que les écosystèmes. L’action liée à lutte contre la pollution lumineuse a donc pour objectifs de lever les obstacles à la connectivité nocturne des habitats, de recréer des corridors écologiques d’obscurité, etc.

Missions :
– Réalisation d’un diagnostic de l’état de la trame noire ;
– Détermination des priorités de restauration de la trame noire en fonction des espèces et habitats à enjeux et en particulier les espèces prioritaires les plus impactées ;
– Conception et mise en œuvre d’un plan d’actions « Trame noire » sur le territoire.

Profil

– Master dans un domaine en lien avec la fonction (ex. : aménagement du territoire, urbanisme, géographie, paysages, etc.)
– Sensibilité aux enjeux des territoires ruraux, aux projets de développement durable, etc.
– Qualités requises : autonomie, sens de l’organisation et de l’initiative, esprit de synthèse et d’analyse, qualités relationnelles et rédactionnelles, travail en équipe, goût affirmé pour le travail de terrain, etc.
– Bonne maîtrise des outils informatiques dont logiciels de cartographie
– Permis de conduire B et véhicule personnel indispensables.

Contrat

– Régime de travail : 4/5 ETP – CDI (financement garanti jusque fin 2027)
– Salaire : en fonction des barèmes de la Région wallonne – Remboursement des frais de mission – Double pécule de vacances, prime de fin d’année et assurance groupe – Possibilité de télétravail
– Lieux de travail : bureau du Parc naturel de Gaume, rue Camille Joset 1A, 6730 Rossignol. Déplacements à prévoir sur l’entièreté du territoire du Parc naturel et de la Grande Région
– Date d’entrée en fonction : dès que possible

Modalités pratiques

– Pour être valable, votre candidature doit nous parvenir avant le 26 février 2024
– Un dossier complet : C.V. et lettre de motivation doit être envoyé par mail à l’adresse suivante : contact@pndg.be . Envoi sous format PDF – 1 seul fichier, reprenant la lettre de motivation puis le CV et nommé « NOM-prénom-ADT-PNVS »
– Procédure de sélection : après une phase de sélection sur dossier, les candidats sélectionnés seront conviés pour un entretien oral.

Le Parc naturel de Gaume engage un.e chargé(e) de mission « Patrimoine »

Créé en 2014, le Parc naturel de Gaume (PNDG) couvre 10 communes dans le sud de la Province de Luxembourg. Acteur du développement rural, notre Parc travaille au service du territoire et agit dans les domaines de l’environnement, l’agriculture, l’économie, l’aménagement du territoire, l’énergie, le tourisme, etc. Dans le cadre de ses nombreuses missions, le PNDG est en train de lancer son nouveau programme européen Leader de développement rural dont l’un des projets (intitulé « Gaume Patrimoine ») vise à créer une fondation du patrimoine en Gaume. Afin de mener à bien ce projet de valorisation du patrimoine local, le Parc naturel de Gaume recrute un chargé(e) de mission « Patrimoine ».

Descriptif de la fonction

Vous travaillerez au sein d’une équipe pluridisciplinaire dans une ambiance conviviale, constructive et en étroite collaboration avec notre coordinateur de projets européens. Vous serez également amené(e) à collaborer avec les partenaires opérationnels et méthodologiques des projets. Vous serez responsable de la mise en œuvre du projet selon les missions déléguées, de la réalisation des actions convenues avec les collaborateurs et de l’atteinte des objectifs des deux projets. Le projet « Gaume Patrimoine » vise à améliorer le cadre de vie des citoyens en préservant et en valorisant le bâti ancien du patrimoine immobilier de Gaume, et à aider les propriétaires à restaurer leur bâti en vue de maintenir le caractère identitaire de la Gaume.

Les missions du projet sont les suivantes :

• La création d’une Fondation du Patrimoine en Gaume ;
• L’inventaire du patrimoine local : habitat rural traditionnel et patrimoine artisanal et préindustriel ;
• La mise en place de projets de restauration et de valorisation du patrimoine ;
• La création d’un réseau des acteurs et des savoir-faire en matière de restauration du patrimoine ;
• La formation d’acteurs professionnels de la restauration du bâti ancien ;
• La sensibilisation des habitants et des acteurs locaux au patrimoine rural local.

De manière transversale, le chargé de mission assurera la gestion administrative, budgétaire et financière du projet (rapports d’activités, comités d’accompagnement, engagement des dépenses et suivi du budget), etc. Il participera également aux réunions d’équipe et aux activités menées par le PNDG.

Profil

• Master dans un domaine en lien avec la fonction ;
• Sensibilité aux enjeux des territoires ruraux, aux projets de développement durable, etc. ;
• Qualités requises : autonomie, rigueur, sens de l’organisation et de l’initiative, esprit de synthèse et d’analyse, qualités relationnelles et rédactionnelles, travail en équipe, goût affirmé pour le travail de terrain, etc. ;
• Bonne maîtrise des outils informatiques ;
• Permis de conduire B et véhicule personnel indispensables.

Contrat

• Régime de travail : mi-temps de jour (19h/semaine) – CDI (financement garanti jusque fin 2027)
• Salaire : en fonction des barèmes de la Région wallonne – Remboursement des frais de mission – Double pécule de vacances, prime de fin d’année et assurance groupe – Possibilité de télétravail
• Lieux de travail: bureau du Parc naturel de Gaume, rue Camille Joset 1A, 6730 Rossignol. Déplacements à prévoir sur l’entièreté du territoire du Parc naturel de Gaume
• Date d’entrée en fonction : dès que possible

Modalités pratiques

• Pour être valable, votre candidature doit nous parvenir avant le 26 février 2024
• Un dossier complet : C.V. et lettre de motivation doit être envoyé par mail à l’adresse suivante : contact@pndg.be. Envoi sous format PDF – 1 seul fichier, reprenant la lettre de motivation puis le CV et nommé « NOM-prénom-Patrimoine »
• Procédure de sélection : après une phase de sélection sur dossier, les candidats sélectionnés seront conviés pour un entretien oral

Le Parc naturel de Gaume engage un.e chargé(e) de mission « Aménagement du territoire et Paysages »

Créé en 2014, le Parc naturel de Gaume (PNDG) couvre 10 communes de la Province de Luxembourg. Acteur du développement rural, notre Parc travaille au service du territoire et agit dans les domaines de l’environnement, l’agriculture, l’économie, l’aménagement du territoire, l’énergie, le tourisme, etc. Afin de renforcer son équipe, le Parc naturel de Gaume recrute un chargé(e) de mission « Aménagement du territoire et Paysages ».

Descriptif de la fonction

Vous travaillerez au sein d’une équipe pluridisciplinaire dans une ambiance conviviale, constructive et en étroite collaboration avec notre chargée de mission Aménagement du Territoire et Paysage ainsi que notre coordinateur de projets européens. Vous serez également amené(e) à collaborer avec divers partenaires opérationnels et méthodologiques du PNDG. Vous serez en charge de la mise en œuvre des missions suivantes.

1. Réalisation des actions de la Charte paysagère du Parc naturel de Gaume. Le Parc naturel de Gaume vient de finaliser sa charte paysagère, outil de gestion et d’aide à la décision en matière d’aménagement du territoire. Dans ce cadre, un programme d’actions sur 10 ans a été élaboré afin de préserver, gérer et valoriser les paysages du territoire. En collaboration avec la chargée de mission en place, la personne recrutée sera chargée de mettre en place les actions de la Charte paysagère.

2. Remise d’avis sur les permis d’urbanisme et unique du Parc naturel de Gaume. Le Parc naturel de Gaume remet des avis motivés par des conseils en termes d’urbanisme, d’aménagement du territoire et d’intégration paysagère auprès des instances communales et régionales. Le chargé(e) de mission aura pour mission :
– L’analyse des dossiers de permis d’urbanisme et unique ;
– L’animation de la sous-commission « Aménagement du territoire » ;
– La rédaction des avis motivés à destination des communes ou du SPW ;
– Les visites terrains et contacts réguliers avec les services d’urbanisme.

3. Projet Interreg VI-A Grande-Région « Horizon Climatic ». En collaboration avec des partenaires wallons, français, luxembourgeois et allemands, le chargé(e) de mission mettra en œuvre les actions suivantes :
– Mise en place d’un observatoire photographique des paysages du parc naturel et réalisation d’études prospectives : définition des paysages à étudier, méthodologie, formation des citoyens, communication
– Actions de sensibilisation et d’éducation : balades paysagères, séminaires, exposition, module pédagogique scolaire, publications, vidéo, …
– Aménagement de points de vue : conception, installation et signalétique

De manière transversale, le chargé de mission assurera la gestion administrative, budgétaire et financière des projets (rapports d’activités, comités d’accompagnement, engagement des dépenses et suivi du budget), etc. Il participera également aux réunions d’équipe et aux activités menées par le PNDG.

Profil

•  Master dans un domaine en lien avec la fonction (ex. : aménagement du territoire, urbanisme, géographie, paysages, etc.)
•  Sensibilité aux enjeux des territoires ruraux, aux projets de développement durable, etc.
•  Qualités requises : autonomie, rigueur, sens de l’organisation et de l’initiative, esprit de synthèse et d’analyse, qualités relationnelles et rédactionnelles, travail en équipe, goût affirmé pour le travail de terrain, etc.
•  Bonne maîtrise des outils informatiques dont logiciels de cartographie
•  Permis de conduire B et véhicule personnel indispensables.

Contrat

•  Régime de travail : 4/5 ETP – CDI (financement garanti jusque fin 2027)
•  Salaire : en fonction des barèmes de la Région wallonne – Remboursement des frais de mission – Double pécule de vacances, prime de fin d’année et assurance groupe – Possibilité de télétravail
•  Lieux de travail : bureau du Parc naturel de Gaume, rue Camille Joset 1A, 6730 Rossignol. Déplacements à prévoir sur l’entièreté du territoire du Parc naturel et de la Grande Région
•  Date d’entrée en fonction : dès que possible

Modalités pratiques

•  Pour être valable, votre candidature doit nous parvenir avant le 26 février 2024
•  Un dossier complet : C.V. et lettre de motivation doit être envoyé par mail à l’adresse suivante : contact@pndg.be . Envoi sous format PDF – 1 seul fichier, reprenant la lettre de motivation puis le CV et nommé « NOM-prénom-ADT-Paysages »
•  Procédure de sélection : après une phase de sélection sur dossier, les candidats sélectionnés seront conviés pour un examen écrit le 12 mars 2024. Les candidats ayant réussi l’examen écrit seront ensuite conviés à un entretien oral pour sélection finale.

Le Parc naturel de Gaume engage un.e chargé(e) de mission « Economie – Gestion forestière »

Créé en 2014, le Parc naturel de Gaume (PNDG) couvre 10 communes dans le sud de la province de Luxembourg. Acteur du développement rural, notre Parc travaille au service du territoire et agit dans les domaines de l’environnement, l’agriculture, l’économie, l’aménagement du territoire, l’énergie, le tourisme, etc.
Dans le cadre de ses nombreuses missions, le PNDG est en train de lancer son nouveau programme européen Leader de développement rural dont l’un des projets (intitulé « Optimisons la valeur économique des ressources forestières en Gaume») vise à moderniser et améliorer le processus de valorisation économique et d’achat-vente de feuillus pour les communes du territoire du GAL.
Afin de mener à bien ce projet de valorisation de nos ressources forestières locales, le Parc naturel de Gaume recrute un chargé(e) de mission « Economie – Gestion forestière ».

Descriptif de la fonction

Vous travaillerez au sein d’une équipe pluridisciplinaire dans une ambiance conviviale et constructive et en étroite collaboration avec notre coordinateur de projets européens. Vous serez également amené(e) à collaborer avec les partenaires opérationnels et méthodologiques des projets. Vous serez responsable de la mise en œuvre du projet selon les missions déléguées, de la réalisation des actions convenues avec les collaborateurs et de l’atteinte des objectifs des deux projets. Le projet « Optimisons la valeur économique des ressources forestières en Gaume» vise à répondre aux faiblesses majeures du modèle actuel d’achat-vente de feuillus, en créant un modèle opérationnel novateur, transparent et efficient, avec le potentiel d’être étendu à d’autres régions de la Wallonie et de la Belgique. Il tend à favoriser une approche collaborative et durable en impliquant activement les acteurs locaux dans le processus.
Les missions du projet sont les suivantes :

•  Mettre en œuvre les actions de recherche, d’analyse et de documentation nécessaires à la réalisation du projet et à la mobilisation des parties prenantes ;
•  Mobiliser et sensibiliser les acteurs de la filière-bois autour des recherches et analyses effectuées par le projet ;
•  Mettre en place une plateforme informatique d’achat-vente en ligne centralisée ;
•  Opérationnaliser et tester à travers la mise en œuvre d’une nouvelle expertise en matière de cubage et d’évaluation de la qualité des lots de vente et la réalisation de ventes pilote en dehors et sur la nouvelle plateforme.

De manière transversale, le chargé de mission assurera la gestion administrative, budgétaire et financière du projet (rapports d’activités, comités d’accompagnement, engagement des dépenses et suivi du budget), etc. Il participera également aux réunions d’équipe et aux activités menées par le PNDG. 

Profil

•  Master dans un domaine en lien avec la fonction ;
•  Sensibilité aux enjeux des territoires ruraux, aux projets de développement durable, etc. ;
•  Qualités requises : autonomie, rigueur, sens de l’organisation et de l’initiative, esprit de synthèse et d’analyse, qualités relationnelles et rédactionnelles, travail en équipe, goût affirmé pour le travail de terrain, etc. ;
•  Bonne maîtrise des outils informatiques ;
•  Permis de conduire B et véhicule personnel indispensables.

Contrat

•  Régime de travail : temps plein de jour (38h/semaine) – CDI (financement garanti jusque fin 2027)
•  Salaire : en fonction des barèmes de la Région wallonne – Remboursement des frais de mission – Double pécule de vacances, prime de fin d’année et assurance groupe – Possibilité de télétravail
•  Lieux de travail: bureau du Parc naturel de Gaume, rue Camille Joset 1A, 6730 Rossignol. Déplacements à prévoir sur l’entièreté du territoire du Parc naturel
•  Date d’entrée en fonction : dès que possible

Modalités pratiques

•  Pour être valable, votre candidature doit nous parvenir avant le 26 février 2024
•  Un dossier complet : C.V. et lettre de motivation doit être envoyé par mail à l’adresse suivante : contact@pndg.be. Envoi sous format PDF – 1 seul fichier, reprenant la lettre de motivation puis le CV et nommé « NOM-prénom-Gestionforestière »
•  Procédure de sélection : après une phase de sélection sur dossier, les candidats sélectionnés seront conviés pour un entretien oral.

Les chants d’oiseaux

Les chants d’oiseaux

Pourquoi les oiseaux chantent-ils ? A quelles périodes, dans quels buts, ….
Vincent Louwette de Natagora, sera notre guide pour nous faire découvrir les comportements des oiseaux, la notion de territoire, quels sont les différents types de chants, et aussi comment nous pouvons accueillir les oiseaux dans nos jardins, près de nos maisons et bâtiments …

La conférence sera suivie par un échanges de graines, vivaces, boutures et autres arbustes.

Quand : le lundi 4 mars de 19h à 21h30

Lieu : Le Parc – Tiers-lieu – Rue Camille Joset, 1A – 6730 Rossignol

Renseignements : a.leger@pndg.be – 0479/437 419

Prix : entrée gratuite

Inscription en ligne via notre conciergerie : https://conciergerie.leparc-tierslieu.be/produit/conference-le-chant-des-oiseaux/

Organisation : Régionale Natagora-Lorraine et Réseau Nature, en collaboration avec le Parc naturel de Gaume

Un enfant, une Transparente de Saint-Léger : distribution aux nouveaux-nés

Un enfant, une Transparente de Saint-Léger : distribution de pommiers aux nouveaux-nés 2023 de Saint-Léger

Lors de la distribution, une explication sur les gestes d’entretien et de taille de votre jeune arbre vous sera dispensée.

Quand : le samedi 17 février de 09h à midi

Lieu : Atelier communal de Saint-Léger

Renseignements : Monique Jacob – 0471/ 831 513

Organisation : Commune de Saint-Léger avec la collaboration du Parc naturel de Gaume et Diversifruits asbl

 

Programmation Leader 2023-2027 : présentation des projets

Notre Parc naturel a été sélectionné par le Gouvernement wallon pour participer à un nouveau programme d’actions GAL. La Gaume figure parmi les 21 territoires lauréats qui mettront en œuvre une stratégie de développement local. Cette sélection découle d’un effort collectif initié fin 2022, avec un appel étendu à la population ainsi qu’aux acteurs publics et privés du territoire pour soumettre des pré-projets (35 en tout). Bien que le financement global de la stratégie ait été approuvé, chaque fiche-action doit maintenant obtenir l’approbation de l’administration fonctionnelle concernée.

Le Parc naturel de Gaume avec l’ensemble des partenaires travailleront sur ces 4 projets visant à mettre en valeur et dynamiser le territoire gaumais :

○ Valorisation économique des ressources forestières en Gaume
○ Communautés d’énergie renouvelable et moulins de Gaume
○ Filière Osier agro-écologique en Gaume
○ Fondation du Patrimoine en Gaume

Valorisation économique des ressources forestières en Gaume

Porté par le GAL et la scierie de Landin S.A. de Tintigny, le projet « Optimisons la valeur économique des ressources forestières en Gaume » vise à répondre aux faiblesses majeures du modèle actuel d’achat-vente de feuillus qui n’a pratiquement pas évolué depuis 1945. A caractère fortement novateur, et tout en s’inspirant des modèles français et luxembourgeois, le projet entend moderniser le processus de valorisation économique et d’achat-vente pour les communes du territoire du GAL, en le repensant afin de le rendre plus précis, juste et efficace notamment grâce à la digitalisation. Pour ce faire, le projet prévoit la mise en œuvre en œuvre des actions clés suivantes :

•  Mobilisation des acteurs de la filière-bois autour des recherches et analyses effectuées par le projet (étude des modèles de vente en Belgique, France Luxembourg, description et analyse des modèles de vente possibles, etc.) ;
•  Développement d’une plateforme informatique d’achat-vente en ligne centralisée ;
•  Opérationnalisation et tests à travers la mise en œuvre d’une nouvelle expertise en matière de cubage et d’évaluation de la qualité des lots de vente et la réalisation de ventes pilote en dehors et sur la nouvelle plateforme.

Le projet vise donc à créer un modèle opérationnel novateur, transparent et efficient, avec le potentiel d’être étendu à d’autres régions de la Wallonie et de la Belgique. Il tend à favoriser une approche collaborative et durable en impliquant activement les acteurs locaux dans le processus.

Communautés d’énergie renouvelable et moulins de Gaume

Le projet « Communautés d’énergie renouvelable et moulins de Gaume » se compose de deux actions distinctes, mais interconnectées, visant à relever les défis énergétiques actuels et à valoriser le patrimoine hydraulique de la région gaumaise.

Créer une communauté d’énergie renouvelable à Chiny :
La première action est menée par le GAL Parc naturel de Gaume en collaboration avec le collectif citoyen « Les Compteurs de Chiny ». Elle a comme objectif de mettre en place une communauté d’énergie renouvelable (CER) pour mutualiser localement la production et la consommation d’électricité verte. L’électricité partagée au sein de la CER sera donc issue d’énergies renouvelables telles que le solaire photovoltaïque et l’hydroélectricité. Le processus comprend principalement l’analyse du périmètre du partage, la collecte des données, le dimensionnement, le montage de la communauté, la mise en place des installations de production, la gestion, l’optimisation et l’autonomisation de la communauté. Cette action vise à offrir des avantages environnementaux, économiques et sociaux aux membres de la communauté tout en contribuant à la transition énergétique en permettant le développement d’un modèle réplicable sur les autres communes du territoire.

Développer le potentiel hydroélectrique des moulins de Gaume :
La deuxième action consiste en une étude approfondie sur les ouvrages hydrauliques de la région gaumaise. En collaboration avec la HÉNALLUX et l’ULiège, l’objectif du GAL Parc naturel de Gaume est de caractériser l’ensemble des moulins à eau du territoire, d’identifier ceux qui peuvent être efficacement reconvertibles pour une production hydroélectrique et de tester différentes technologies innovantes sur un choix de sites. Cette action vise à exploiter le potentiel hydroélectrique existant dans la région tout en préservant le patrimoine culturel. Elle comprend principalement la réalisation d’un inventaire des moulins et d’un état de l’art des technologies hydroélectriques, une analyse typologique avec une sélection de sites pilotes et technologies adaptées, la mise en œuvre d’ouvrages test sur ces sites, leur monitoring et la rédaction d’un plan de redéveloppement hydroélectrique du territoire.

Dans l’ensemble, ce projet ambitieux vise à répondre aux défis croissants liés aux coûts de l’énergie, à la précarité et à l’autonomie énergétiques, tout en favorisant la transition vers des sources d’énergie renouvelables, avec une attention particulière portée à l’hydroélectricité et à la valorisation du patrimoine local.

Filière Osier agro-écologique en Gaume

Le projet de Filière Osier agro-écologique en Gaume, porté par l’ASBL « Saule en Vie », vise à revitaliser la tradition de la vannerie en osier en Gaume.

Historiquement, la Gaume était un berceau de la vannerie traditionnelle en osier, mais cette activité a décliné dans les années 80 en raison du coût de la main-d’œuvre délocalisée. Depuis les années 2000, un intérêt croissant pour l’artisanat et le « fait-main » émerge dans la région, mais la culture de l’osier est insuffisante, entraînant des importations de France, d’Europe de l’Est et même de Chine.
Le projet comprend quatre grandes actions pour assurer la pérennité de la filière osier en Gaume. Tout d’abord, il vise à développer la culture d’osier en plantant de nouveaux arbres sur des terrains spécifiques, avec un objectif ambitieux de trouver 60 ares de terrain cultivable. Une vitrine de collection Salicetum sera créée pour illustrer la diversité des possibilités de valorisation.
Le projet mettra aussi en réseau les acteurs de la filière « Osier de Gaume » en enrichissant le festival annuel de la vannerie à Montquintin et en créant la Maison du Saule, un lieu de rassemblement pour les producteurs d’osier, vanniers, et acteurs du secteur culturel. Un site internet commun sera également mis en place pour mettre en valeur les acteurs et leurs produits.
La troisième action du projet consiste à proposer de nouveaux produits autour de l’osier, tant traditionnels qu’innovants. Cela inclut la création de produits en osier, mais aussi l’exploration de nouvelles utilisations, comme la valorisation de l’osier fourchu en bois raméal fragmenté (BRF) pour améliorer la structure du sol.
Enfin, le projet prévoit d’offrir des formations et de développer des produits touristiques autour de l’osier. Des stages, formations et animations seront organisés pour les professionnels et les amateurs, tandis qu’un parcours touristique et culturel, le « sentier du saule », sera créé pour sensibiliser le public à l’importance culturelle, historique et écologique de l’osier.
Dans l’ensemble, le projet vise à redonner vie à la filière osier en Gaume en créant un écosystème durable, de la culture à la production, tout en sensibilisant la communauté locale et en valorisant le patrimoine culturel et naturel lié à cette plante exceptionnelle, le saule.

Fondation du Patrimoine en Gaume

Le projet de création de la « Fondation du Patrimoine » en Gaume vise à améliorer le cadre de vie des citoyens en présentant et en valorisant le bâti ancien du patrimoine immobilier de Gaume, à aider les propriétaires à restaurer le bâti ancien en vue de maintenir le caractère identitaire de la Gaume tout en prenant en compte les enjeux énergétiques.
Il est important de souligner l’importance des petits édifices patrimoniaux qui parsèment les paysages gaumais, tels que lavoirs, moulins, chapelles, etc. Cependant, il devient essentiel de préserver le plus possible de maisons, d’ensembles de maisons, de rues ou de villages entiers pas ou peu transformés, pouvant constituer des témoins authentiques de l’architecture rurale traditionnelle gaumaise. Le projet vise à préserver ces témoins authentiques de l’architecture rurale traditionnelle de Gaume, au-delà des seuls sites labellisés « Plus Beaux Villages de Wallonie ». Le constat est que les aides existantes pour la préservation du patrimoine sont limitées aux biens classés ou publics, sans mécanisme systématique pour le patrimoine privé.
Les actions prévues se décomposent en trois volets majeurs. La première action consiste à créer la Fondation du Patrimoine en Gaume, en définissant ses contours, ses membres, et en élaborant un modèle de financement structuré, avec une attention particulière à la coopération transfrontalière avec la Fondation du Patrimoine en France.
La deuxième action cible l’inventaire du patrimoine gaumais, en mettant l’accent sur l’habitat rural traditionnel et le patrimoine artisanal et préindustriel, notamment lié à l’énergie hydraulique. La création d’un réseau d’artisans spécialisés dans la préservation du patrimoine sera également envisagée pour apporter l’expertise technique nécessaire.
Enfin, la troisième action consiste à restaurer et valoriser le patrimoine gaumais à travers six événements programmés sur les années 2025, 2026, et 2027. Ces événements auront une dimension expérimentale et pédagogique, impliquant la participation d’artisans et visant à sensibiliser les citoyens et les mécènes. Des appels à candidature seront lancés pour des projets pilotes de préservation, et la Fondation accompagnera les propriétaires dans leurs projets de restauration.
En résumé, le projet de la Fondation du Patrimoine en Gaume aspire à sauvegarder et valoriser le patrimoine rural de la région en créant une structure proactive qui soutiendra financièrement et techniquement les initiatives de préservation du patrimoine privé, contribuant ainsi à maintenir l’authenticité et l’identité de la Gaume.

Du nouveau pour la mobilité douce en Gaume !

Fin novembre 2023, le Parc naturel de Gaume a répondu à l’appel à projet “Cycling to work” du SPF Mobilité et Transports qui vise à encourager et accompagner les Belges à se rendre au travail à vélo.
Notre projet «Bikeflex » a été retenu – sous réserve d’un contrôle administratif – par le jury chargé de l’évaluation des candidatures !

A travers ce projet qui portera sur les années 2024 et 2025, le Parc va pouvoir renforcer sa politique de mobilité durable en répondant aux besoins exprimés par ses employés de disposer d’une solution multimodale « toute saison » leur permettant de combiner l’usage du train et/ou du vélo pour se rendre au travail. Concrètement, le PNDG mettra à disposition de ses employés et visiteurs 4 vélomobiles électriques design à habitat fermé qui seront notamment utilisés pour relier le site du Parc naturel de Gaume à la gare de Marbehan. Des aménagements sous la forme d’espaces de stockage et de bornes de recharge sont également prévus. Dans ce cadre, un partenariat a été établi avec les communes de Tintigny et Habay.

A côté de ces aspects matériels, un programme de soutien (coaching, sensibilisation & formation) sera également mis en place auprès des employés afin de favoriser un changement comportemental vers le vélo.

Le projet étudiera également les opportunités économiques de créer d’autres lignes train-vélomobile, d’élargir la flotte au Tiers-Lieu et à un usage touristique pour le Parc national de la Vallée de la Semois et le Hub Vélo de Florenville. Dans ce cadre, un partenariat avec l’ADL de Florenville a été établi.

Il vise également à soutenir le développement économique rural via l’étude d’un prototype et sa fabrication locale d’une solution de mobilité douce inspirée des vélomobiles. Dans ce cadre, un partenariat avec l’entreprise locale LVL Group a été élaboré (fabricant de la marque Ampyre de trottinettes électriques haut de gamme implantée à Florenville).

Ce projet mettra également notre territoire en avant à travers les innovations suivantes :

* Le caractère original et innovant des vélomobiles dont l’utilisation n’a pas encore été expérimentée en Belgique: notre projet sera une première!

* Le projet de recherche et développement via le prototypage d’une solution de mobilité douce par une entreprise locale et l’opportunité de fabrication et de commercialisation locale.

* Le potentiel déploiement de l’outil mobile dans l’un des 2 parc nationaux wallons.

La taille d’entretien du verger : démonstrations-explications

Démonstration et explications par Christophe Poirson (CRAW – Gembloux) spécialisé en arboriculture fruitière

Quand : le samedi 24 février de 10h à midi

Lieu : Verger conservatoire de Rachecourt, 268 rue de la Strale, parking devant le café

PAF : 5 euros/ 5 EPIs, à payer anticipativement sur le compte IBAN n° BE26 0910 2139 8229 (mention : NOM Prénom 13/01/2024), gratuit pour les membres Diversifruits

Renseignements : Anne Léger : a.leger@pndg.be 0479/437 419 ou José Bosseler : 063/67 58 03

Inscriptions : Uniquement via la Conciergerie : https://conciergerie.leparc-tierslieu.be/produit/formation-la-taille-dentretien-du-verger/

Organisation : Parc naturel de Gaume, « Tout Rachecourt dans les pommes » SI de Rachecourt et Diversifruits asbl

 

Le retour naturel du loup en Wallonie : conférence et rencontre avec Jean-Claude Servais le 24 janvier à Chiny

 

Le loup, une espèce emblématique de retour en Wallonie

Le loup est de retour en Région wallonne depuis quelques années. Aujourd’hui, trois meutes sont installées, et des loups en dispersion sont observés sur le territoire. Pour répondre aux questions que suscite ce retour, le Parc naturel de Gaume, le Syndicat d’Initiative de Chiny et le Centre Culturel du Beau Canton organisent une conférence publique le mercredi 24 janvier 2024 à 20h aux anciennes écoles de Chiny.

Au programme

Vinciane Schockert, experte Mammifères SPW-DEMNA, et Guy Louppe, agent forestier SPW-DNF, présenteront la biologie de l’espèce (mode de vie, régime alimentaire…), les conditions de son retour naturel et le suivi scientifique mis en place par le Réseau Loup en Wallonie pour documenter sa progression.Ils évoqueront également les actions prévues par le Plan Loup pour accompagner sa cohabitation avec l’homme et ses activités.

Corentin Rousseau, coordinateur du programme loup au WWF Belgique, abordera les enjeux de la protection du loup en Wallonie et en Europe.

Le loup, un symbole de la nature sauvage

Le retour spontané du loup en Wallonie est un événement important. Il est le signe d’une nature sauvage qui se reconstitue. Le loup est une espèce emblématique qui joue un rôle important dans l’écosystème. Il régule les populations de proies et contribue à maintenir la biodiversité.

Cette conférence est l’occasion d’en savoir plus sur cette espèce fascinante et de découvrir les possibilités de sa cohabitation harmonieuse avec les activités humaines.

Jean-Claude Servais : rencontre, dédicaces

La conférence sera suivie d’un moment de rencontre et de dédicaces avec l’auteur-illustrateur gaumais, Jean-Claude Servais.

Informations complémentaires

Lieu : Anciennes écoles de Chiny, rue de Lorrène 3, 6810 Chiny
Date : mercredi 24 janvier 2024, 20h
Entrée gratuite, mais inscription obligatoire
Infos : Anne Léger . a.leger@pndg.be . 0479/437 419 www.parc-naturel-gaume.be
Inscriptions : https://conciergerie.leparc-tierslieu.be

Bienvenue à tous !

Atelier / Formation : la taille en axe central des jeunes fruitiers

Atelier formation par Christophe Poirson, du CRAW à Gembloux

La taille de formation en axe central respecte mieux la physiologie de l’arbre fruitier et permet une mise à fruit plus rapide tout en évitant les risques de casse des branches.

Lieu : Verger des enfants de Virton, au-dessus de la maison située au 21, rue de Bampont à Chenois, parking le long de la route, accès par le chemin situé entre le 9 et le 11, rue de Bampont.

PAF : 10 euros/ 10 EPIs, à payer anticipativement sur le compte IBAN n° BE26 0910 2139 8229 (mention : NOM Prénom 13/01/2024), gratuit pour les membres Diversifruits

Renseignements et inscription :

Informations et inscription préalable indispensable à yseult.stembert[@]virton.be ou 063/44 01 68 pour le mercredi 10 janvier. Pour des raisons d’organisation, le groupe est limité à 15 personnes.

Organisation : Commune de Virton, Parc naturel de Gaume et Diversifruits asbl

 

Le Parc naturel de Gaume engage un·e chargé·e de mission restauration de biotopes favorables à la biodiversité

Le Parc naturel de Gaume recherche pour une entrée en fonction au 1er avril 2024 en contrat CDD de 8 mois à mi-temps, un·e chargé·e de mission restauration de biotopes favorables à la biodiversité.

Le Parc naturel de Gaume a entre autres missions, celles d’améliorer les capacités d’accueil de la biodiversité de son territoire et assure diverses missions en faveur du développement de la nature en Gaume.
Le poste est ouvert dans le cadre d’une subvention biodiversité exceptionnelle, susceptible d’être reconduite ultérieurement.

Intéressé.e ? Envoyez-nous votre candidature avant le 10 janvier !

Descriptif des tâches

La mission comporte trois axes principaux qui sont :

Augmentation des capacités d’accueil de la biodiversité dans les abris à bétail et autres bâtiments agricoles (espèces cibles : chiroptères)

• Inventaire des bâtiments susceptibles d’accueillir les espèces cibles
• Inventaire des espèces présentes notamment par enregistrements (chiroptères)
• Identification des bâtiments les plus favorables
• Contact avec les propriétaires
• Réalisation d’aménagements favorables à la biodiversité (chiroptères)

Restauration des vieux arbres patrimoniaux tels que saules et fruitiers âgés

• Inventaire des vieux arbres patrimoniaux à restaurer/entretenir
• Restauration et entretien d’arbres âgés dans la vallée de la Semois (saules, arbres isolés en pâture, …)
• Replantation de jeunes perches de saule
• Restauration et entretien de vergers âgés
• Replantation de jeunes fruitiers
• Aménagements favorables à l’accueil de la biodiversité (chiroptères, chevêche d’Athéna, …)

Information et sensibilisation du public, des communes, des agriculteurs

Compétences professionnelles

• Inventorier les potentialités d’accueil de la biodiversité et des espèces cibles dans les bâtiments agricoles
• Organiser et superviser les chantiers d’aménagements de ces bâtiments agricoles
Inventorier les arbres âgés patrimoniaux à restaurer
Organiser et superviser les chantiers de restauration de ces arbres
Compétences naturalistes (chiroptères, oiseaux) recherchées
Intérêt poussé pour la biodiversité, le climat et les questions liées à l’environnement en général
Maîtrise des logiciels informatiques de bureautique usuels (Environnement Windows), la maîtrise de logiciels de cartographie (QGis) est un plus
Compétences organisationnelles et rédactionnelles

Savoir-faire comportementaux

• Autonomie et sens de l’organisation, planification des projets
• Sens des responsabilités
Savoir-faire relationnels et de communication : aptitude à la communication, capacité de négociation et d’écoute
Dynamisme, esprit d’initiative et de synthèse
Sens du travail en équipe tout en assurant une gestion autonome, disponibilité et souplesse dans les horaires
Flexibilité dans les horaires (travail occasionnel en soirée et le week-end)

Expériences, langues et qualifications

• Expérience professionnelle probante.
• Niveau d’étude : Master en biologie ou bioingénieur, bioingénieur en gestion des forêts et des espaces naturels, sciences et gestion de l’environnement, bachelier en environnement.
• Détenteur d’un permis de conduire et accès à l’usage d’un véhicule.
• Langue(s) : Français

Informations complémentaires

• Type de contrat : CDD de 8 mois
• Régime de travail : mi-temps
• Date de début du contrat : 01/04/2024
• Date de fin du contrat : 31/12/2024
• Les lieux de travail : Rossignol (bureau) – toute la Gaume (terrain)

Le·la candidat·e sélectionné·e travaillera au sein d’une équipe pluridisciplinaire et en étroite collaboration avec la chargée de mission biodiversité du Parc naturel de Gaume, ainsi qu’en collaboration avec les autres partenaires des projets.

Les candidatures (lettre de motivation démontrant l’aptitude + CV) doivent être exclusivement envoyées par mail à l’adresse : contact@pndg.be à l’attention de Madame Anne Léger pour le 10 janvier 2023 au plus tard

Formation élagueur Diversifruits

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer notre prochaine formation « Elagueur Diversifruits » qui se tiendra en début 2024.

Celle-ci a pour objectif de former des professionnels « Parcs et Jardins » à la physiologie particulière de l’arbre fruitier, qui n’est pas un arbre tout à fait comme les autres.

En effet, de nombreuses nouvelles plantations de vergers hautes tiges en province de Luxembourg vont commencer à avoir besoin d’un entretien professionnel et par ailleurs, de nombreux arbres âgés souffrent d’un manque d’entretien.

Nous avons donc besoin de professionnels formés spécifiquement à la physiologique de l’arbre fruitier, jeune ou vieux (nous parlons bien sûr des arbres, pas des professionnels 😉).

Voici le programme de la formation proposée :
Vendredi 19 janvier : « Connaître l’arbre », formateur : Cédric Guilleaume
Vendredi 16 février : « Former et entretenir l’arbre », formateur : Frédéric Tailler
Vendredi 23 février : « Arbres âgés et mal conduits », formateur : Frédéric Tailler
Vendredi 31 mai : « L’écologie du verger et ses ravageurs », formateur : Sébastien Pirotte

Lieux, horaires et tarifs :

2 séances se tiennent dans des locaux et des vergers de Gaume, 2 séances dans des locaux et des vergers d’Ardenne méridionale de 8h45 à 16h30 – 340€ le cycle de quatre journées.
Cette formation de quatre jours s’adresse aux professionnels ou futurs professionnels du secteur (n° de TVA obligatoire) afin de leur permettre d’acquérir les compétences de base à la gestion qualitative de vergers hautes tiges. Elle vous permettra d’obtenir une attestation de la formation d’élagueur DIVERSIFRUITS.

Renseignements et inscription :

Inscription via a.leger@pndg.be

Le paiement est demandé à l’inscription sur le compte BE42 5230 8101 2354 au nom de Diversifruits asbl, avec mention « format élagueur PNDG/PNAM 02/2024 NOM Prénom».
Nombre de places limitée à 10 personnes. Validation des inscriptions en  fonction de l’ordre d’arrivée des paiements. Clôture des inscriptions dès nombre de places atteint.

Pour tout renseignements supplémentaires, vous pouvez également  joindre Anne au 0479/437 419.

 

« La Vérité du Sol », un film qui remet les pieds sur terre en mettant les pieds dans le plat !

Le Parc naturel de Gaume a pour mission de promouvoir les pratiques favorables à la biodiversité et de sensibiliser un large public à l’importance de cette biodiversité.

Saviez-vous que :
• Les 30 à 50 premiers centimètres de sol de la planète Terre sont le seul support à toute la vie terrestre
• Le sol est un organisme vivant indispensable à notre survie sur Terre au travers de la production agricole, de l’épuration des eaux, de l’air, etc.
• Une cuillère à café de sol de jardin peut contenir plus d’un million d’organismes répartis en plusieurs milliers d’espèces différentes.
• Plus, il y a de diversité, plus les écosystèmes sont résilients face aux modifications à venir.
• Le sol est le premier régulateur du climat. La déforestation est une des causes des dérèglements climatiques.
• Plus le taux d’humus du sol est élevé, plus la rétention du CO2 et de l’eau est grande.
• L’artificialisation et la dégradation de nos sols augmente, les pollutions diverses augmentent alors que les solutions existent et qu’elles sont à notre portée.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter !