Les Incroyables Comestibles sont partout, invitez-les chez vous ! – Le 8 juillet de 10h00 à 12h00 à Rossignol

Formation à la Maison du Parc naturel de Gaume à Rossignol le 8 juillet de 10h00 à 12h00

 

Incroyables Comestibles ??  Kekseksa encore ??

« Nourriture à partager pour tous », « Servez-vous librement, c’est gratuit ! » voilà ce qu’on peut lire sur les bacs de culture du mouvement « Les Incroyables Comestibles ».

Ce mouvement, né en 2008 à l’initiative citoyenne de 2 mères de famille d’une petite ville anglaise, Todmorden, est en train de « faire des petits » partout dans le monde.  Les habitants ont trouvé un moyen ingénieux de faire face à leur manière à la crise économique.  Ils ont décidé de garnir leurs rues de bacs de plantation: sur les trottoirs, dans les cours d’école, sur le parterre de l’hôpital…  La ville s’est alors transformée en potager géant.

Peas and love: Planter, Cultiver, Partager !

Le principe est simple: chaque personne qui le souhaite cultive son petit carré de terre devant chez lui ou dans un lieu public, et lorsque les légumes sont mûrs, tout le monde peut venir se servir.
Cette idée peut évidemment sembler tout à fait farfelue dans un monde où tout s’achète, tout se vend et où la solidarité et le lien social ne vont plus forcément de soi.  Et pourtant, elle fait son petit bonhomme de chemin et séduit de plus en plus de monde : citoyens, associations, élus locaux, etc

Festival de légumes, de fruits, de plantes aromatiques

Courgettes, potirons, ciboulette, tomates, persil, thym, romarin, fenouil, camomille… On peut cultiver ce que l’on veut en toute créativité, dans tous les styles et pour tous les goûts.  Bien entendu, on plante avec bon sens et dans le respect des lieux et des personnes.

Et les risques de vandalisme et de pollution ?

Contrairement à ce que l’on croit, l’expérience montre qu’il n’y a quasi pas de bacs d’Incroyables Comestibles vandalisés.  Quant à la pollution, bien sûr, il ne faut pas planter de légumes à proximité d’une route très fréquentée par les voitures, mais trouver un petit espace situé à proximité d’un lieu de vie (école, bibliothèque, home pour personnes âgées, etc) est tout à fait possible.

Retrouver du lien social, se reconnecter à la nature

On se rend compte que ce concept répond à un profond besoin de retrouver du lien social autour d’une activité nourrissante : les personnes âgées par exemple aiment partager leur savoir jardinier aux voisins plus jeunes, des usagers de l’aide sociale éprouvent une grande fierté à pouvoir manger le produit de leurs récoltes, les enfants adorent jardiner et expliquer à leurs parents comment ils font pour obtenir fruits et légumes, …  De plus, réapprendre quand les légumes sont semés, récoltés en fonction des saisons, permet aux gens de se reconnecter avec la nature, avec la terre …

Sans oublier l’aspect festif, essentiel au bon fonctionnement du projet : retrouver une convivialité de voisinage est un moteur puissant pour nombre de participants.

Une formation aux Incroyables Comestibles !

Le Parc naturel de Gaume propose une formation sur comment inviter les Incroyables Comestibles chez soi.  Cette formation se déroule à Rossignol le samedi 8 juillet de 10h00 à 12h00.

Virton et Florenville ont déjà lancé cette initiative mais l’idée peut encore être largement diffusée.

Sylvain Lambinet, qui porte le projet à Virton, expliquera comment il s’y est pris pour développer cette idée qui fonctionne bien à Virton.

Nous passerons ensuite à la pratique en réalisant 2 bacs de culture d’Incroyables Comestibles à la Maison du Parc naturel de Gaume, au château de Rossignol

Si vous souhaitez participer, uniquement sur inscription par mail à a.leger@pndg.be
(ou au 0479/437 419), le groupe est limité à 12 pour une question d’organisation.

Infos sur l’agenda des activités gaumaises sur http://parc-naturel-gaume.be/evenements-du-parc/

 

Inscrivez-vous à notre newsletter !

En indiquant votre email ci-dessus, vous consentez à recevoir notre actualité par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire en suivant les instructions dans nos mentions légales