Calendrier

Les événements repris sur cette page sont directement téléchargés depuis la base de données de la Fédération Touristique du Luxembourg Belge (FTLB).

Si vous désirez que votre événement apparaisse, nous vous invitons à prendre contact avec la Maison du tourisme chargée de l’encodage pour la Gaume    

Nov
23
sam
Conférence: « L’exil au Tibet » @ Florenville
Nov 23 @ 15 h 00 min

Récit en images de ses voyages en Inde dans les « campements » des Tibétains en exil et présentation des actions de l’ONG « Les Amis du Tibet » où elle travaille.
Région autrefois indépendante, le Tibet est désormais partie intégrante de la république populaire de Chine. Il y a tout juste 60 ans, en 1959, le Dalaï-lama, chef spirituel des Tibétains a été contraint de quitter le Tibet afin de sauvegarder l’identité et la culture de son peuple. Suivi par des milliers de Tibétains, le Dalaï-lama a été accueilli par l’Inde où se sont développés différents camps de réfugiés (settlement). Des écoles, des musées, des entreprises, un gouvernement en exil s’y sont mis en place. A Dharamsala, aux pieds de l’Himalaya, en Inde du Nord, lieu de résidence du Dalaïlama, la culture tibétaine s’épanouit à chaque coin de rue. Drapeaux de prières, encens, temples, pèlerins … la ville est surnommée « petit Lhassa ». Malgré cette réussite apparente de la survie de la culture tibétaine, de nombreuses questions se posent aujourd’hui. Comment préserver une culture en exil ? Comment l’identité tibétaine va-t-elle se transmettre aux deuxièmes ou troisièmes générations d’exilés ? Qu’adviendra-t-il des Tibétains à la mort du Dalaï-lama, âgé aujourd’hui de 84 ans ?
C’est de ce « petit Lhassa » indien et des enjeux de la communauté tibétaine en exile dont Florence vous parlera lors de cette conférence.

Tarif: 3 €/adulte.
Par Florence Burette.
Inscription obligatoire.

Jan
17
ven
Conférence gesticulée: « Tu dors où ce soir ? » @ Chiny
Jan 17 @ 21 h 30 min

Tarif: 8 €

par Thitroll
Le seul spectacle qui parle de toît

Inscrivez-vous à notre newsletter !

En indiquant votre email ci-dessus, vous consentez à recevoir notre actualité par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire en suivant les instructions dans nos mentions légales